Spinnin’ Record est une maison de disque hollandaise qui a vu le jour en 1999. La société a été créé par Eelko van Kooten et Roger de Graaf. Depuis quelques années, la maison fait un carton en battant tous les records. Elle a récolté plus de 5 milliards de vues et une dizaine de millions d’abonnés sur YouTube. Par ailleurs, elle s’est vue décerné le meilleur classement de label de promotions lors du 29e International Dance Music Awards. Elle constitue également un des plus grands labels de l’Electronic dance music (EDM).

Quelle est la réussite de ce label ?

Cette maison de disque est d’abord contemporaine. Pour l’info, quand vous achetez un titre et que vous voyez le S, cela signifie qu’il a été produit par Spinnin’ Record. La société emploie une trentaine de salariés plutôt jeunes et au look cool. Le label doit sa popularité et sa réussite à ces deux techniques : il est très à l’aise dans l’exploitation des réseaux de communication les plus connus des amateurs de musique (Facebook, YouTube, Soundcloud…). Il sait aussi faire un bon choix des artistes. La grande majorité des artistes de l’EDM font appel à cette maison de disques.

Voici une liste incomplète des artistes, DJ ou producteurs appartenant ou ayant évolué au sein de Spinnin’ Record :

spinnin-records-dj-animation-sabso.com4-Strings, A-Trak, Abel Ramos, Alpharock, Arno Cost, Axwell, Bassjackers, Basto !, Bingo players, Blasterjaxx, Bobby Burns, Breathe Carolina, Candyland, Carnage, Carta, Cash Cash, Cédric Gervais, Chocolate Puma, Curbi, Daddy’s Groove, Danny Howard, David Solano, Deorro, Digitalism, Dimitri Vegas & Like Mike, Dmtry KO, Don Diablo, DubVision, Duke Dumont, DVBBS, Eelke Kleijn, Eva Shaw, Fedde le Grand, Felguk, Ferry Corsten, Fox Stevenson, Futuristic Polar Bears, Gregor Salto, Hard Rock Sofa, Hardwell, Headhunterz, Hook N Sling, Ian Carey, Inpetto, Jay Hardway, Jordy Dazz, Joshua Khane, Judge Jules, Justin Prime, Klingande, Koen Groenevelde, KSHMR, Kura Maverick, La Fuente, Laidback Luke, Leventina, Marco V, Marcus Shossow, Mark Simmons, Martin Garrix, Martin Solveig, Mat Zo, Matroda, Matt Decymo, Max Vangeli, Mercer, MEM, Merk & Kremont, Michael Brun, Michael Calfan, Mightyfools, Mike Hawkins, Mike Mago, Mitch Crown, Moby, Moguai, MOti, Nadia Ali, NERVO, New World Sound, Nicky Romero, Norman Doray, Oliver Heldens, Para One, Paris & Simo, Patric la Func, Pep & Rash, Peter Gelderblom, Project 46, Promise Land, Quintino, Rzlvero, Raven & Kreyn, Richard Baynon, Ron van den Beuken, Sander Kleinenberg, Sandro Silva, Sebastien Drums, Sigma, Sikdope, Shermanology, Showtek, Starkillers, Steve Angello, Zed et bien plus.

Le label Spinnin’ Records

Le label sort chaque année son mix de récapitulation de l’année précédente. Il annonce également leurs futurs mix pour l’année à venir. Pour promouvoir le label et les artistes, il a également organisé un concours de remix avec Oliver Heldens. Le prix était le costume de koala dans la chanson « Shades of Grey » d’Oliver Heldens. Le meilleur remix a aussi joui d’une sortie officielle sur le site Spinnin’ Records ou sur l’un de ses labels ainsi que deux platines Pioneer CDJ 2000 Nexus. Enfin, notons que si le label Spinnin’ Records est dans la vogue, c’est aussi parce qu’il innove sans être distrait par les nouveautés.